JIB 2011

Le portail Emploi des Technologies Médicales

Dispositifs Médicaux - Matériel Médical - Diagnostic Médical - SI Santé - HAD - Services de Santé

VOTRE ESPACE PERSO
 
CONSULTER LES OFFRES
Recherche Avancée

 
DÉPOSER VOTRE CV
... et recevez gratuitement
le guide exclusif du recrutement
dans le matériel et le diagnostic médical
 
ILS RECRUTENT
DRAGER MEDICALFuturestep - Korn/Ferry International
Hays PharmaSIEMENS
Tous les recruteurs
FICHES MÉTIERS
 

Impacts de l’ObamaCare sur les Industries de Santé


Les Etats-Unis, premier marché des Industries et Services de Santé dans le monde, ont connu il y a deux mois, une réforme historique de leur système de Santé. Parce que de nombreuses sociétés biomédicales européennes sont implantées aux Etats-Unis et que beaucoup de sociétés américaines sont présentes sur le marché français, il nous semblait important de revenir sur les conséquences de cette réforme.

La réforme :

Après avoir été revotée par le Congrès américain, le président Obama a promulgué la loi portant sur la réforme du système de santé américain. La réforme s’articule autour de 3 sujets :

- permettre aux américains qui ont déjà une assurance santé de bénéficier de plus de sécurité, de garanties et de moins de discriminations pour ceux qui ont des soucis de santé,

- créer une assurance santé à prix abordable pour les américains qui sont dépourvus aujourd’hui de couverture maladie,

- réduire les dépenses de santé en luttant contre les abus et les pertes actuelles mais également faire baisser le prix des médicaments.

Le lobbying des Industries de Santé :

Contrairement aux assureurs, les industriels semblent avoir tirés leur épingle du jeu lors des consultations et des dernières négociations. Il faut dire qu’aux Etats-Unis, les laboratoires pharmaceutiques et les géants mondiaux de la Santé ont davantage de pouvoir que le corps médical. Les sociétés de santé ont échappé à la renégociation des prix avec la nouvelle agence fédérale grâce à leurs lobbys et à la négociation du projet entre les démocrates et les républicains. Les industries de santé conservent également un brevet exclusif de 12 années au lieu des 7 initialement prévues. La loi interdit désormais également l’achat de produits en dehors du pays à des prix compétitifs pour une revente aux Etats-Unis.

Le coût de la réforme et les potentiels de marché supplémentaires :

Les acteurs de la pharmacie, du matériel médical et du diagnostic médical payeront une surtaxe échelonnée sur 10 années dont le montant total est de 90 milliard de dollars (70 milliard d’euros). La participation est donc importante mais comparativement au chiffre d’affaires annuel du secteur (750 milliards de dollars) et des perspectives de marché que la réforme ouvre, les sociétés du secteur santé devraient être gagnantes.

En effet, selon les experts, la réforme pourrait à court et moyen terme permettre de vendre des produits à destination de 20 millions de patients supplémentaires sur les 50 millions non couverts actuellement.

Les sociétés de DM et de diagnostic médical commercialisant des produits encore considérés par de nombreux américains comme du « confort » en raison de leur coût (tests sanguins, prothèse de hanche, soins dentaires...) pourraient largement augmenter leurs ventes.

Les conséquences sur l’emploi :

Même si elles méritent d’être confirmées, les perspectives commerciales semblent prometteuses pour les fabricants et distributeurs de produits biomédicaux. Dans ce contexte, l’emploi pourrait en profiter et se traduire par l’embauche de profils commerciaux et marketing pour conquérir les marchés.

Les jours suivants l’adoption de la réforme, le cours des actions des labos et sociétés d’appareils et tests médicaux ont progressé, signe de la confiance accordée par les marchés à cette réforme.

La réforme pourrait également être l’élément déclencheur pour les sociétés européennes ou asiatiques pour une implantation aux Etats-Unis.



DM Job ,le 04/06/10
VOTRE ESPACE PRO
 
AUJOURD'HUI
 
ETUDES SECTORIELLES
 
LES CABINETS RECRUTENT
 
NUAGE DE MOTS